Catégories
Actualités WALOU

Théâtre FORUM : Le Mouvement Burkinabé pour les Droits de l’Homme et des Peuples et le théâtre ATB

Théâtre Forum :
CE N’EST PAS MON PROBLEME
Une pièce de théâtre forum
sur le droit à l’éducation
et à la santé
En partenariat avec
le Mouvement Burkinabé pour les Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP)

Une création collective de l’Atelier Théâtre Burkinabè
sous la direction artistique de Prosper KOMPAORE

A DECOUVRIR ICI

RESUME DE LA PIECE : CE N’EST PAS MON PROBLEME

Problème de manque de places en classe ; clash entre les deux enseignants, Ibrahim le maitre du CM1 et Grégoire le maitre du CM2. Le Directeur ne veut rien faire il est désabusé ; monsieur Ibrahim est prêt à déposer sa démission pour aller élever des cochons.

Les enfants du papa Philippe se disputent, Ida veut aller à l’école, et Théophile lui ne peut aller à l’école parce que leur classe est fermée. Ida ne peut accéder à sa classe de CM2 parce que son père n’a pas payé la cotisation des parents d’élèves.

Théophile devra abandonner son rêve de devenir avocat, et suivre la volonté de son père qui le destine à devenir un charbonnier. Jérôme le créancier vient jusque chez Philippe pour le menacer s’il ne rembourse son prêt. Rim-Ténè sa femme vient lui redire pour la n nième fois qu’elle est malade et demande à être soignée. Excédé, Philippe la renvoie sans ménagement.

Rim-Téné doit se trainer pour aller cueillir ses tomates et les vendre chez Hadja qui exerce un véritable racket sur les productrices de légumes. Elle se traine au dispensaire où sont malmenés les différents malades. Finalement le docteur lui recommande d’aller au centre médical de la province pour des soins appropriés à ses maux cardiaques.

A l’école, Ida suit les cours par la fenêtre, et quand le maitre l’autorise à entrer elle récite sans se tromper les leçons sur les droits de enfants. Le directeur est fâché de voir que le maitre a autorisé Ida à rentrer en classe alors que son père n’a pas payé les cotisations des parents d’élèves. Le maitre se décide à aller voir le père de Ida M. Philippe.

Philippe est réfractaire à tout raisonnement sur la nécessité de payer pour Ida. Il renvoie sans ménagement le maitre d’école. Rim-Ténè sa femme vient lui rappeler le conseil du major du dispensaire d’aller au centre médical, Philippe ne veut rien entendre ; Rim-Ténè a une attaque, et menace de s’écrouler sur la scène, cela décide finalement Philippe à amener sa femme au Centre médical provincial.

A l’hôpital de la ville, malgré la bonne volonté de l’infirmier major, les malades sont très mal accueillis, et le docteur arrivé très tard fait des affaires, et renvoie systématiquement ses malades dans une clinique privée, la clinique « Yankadi ». Philippe et as femme Rim-Ténè n’échappent pas à ce traitement révoltant. Il leur est délivré une ordonnance très salée et il leur faut trouver de l’argent pour continuer la recherche de la santé.

Philippe est à nouveau obligé d’en référer à l’usurier Jérôme pour avoir l’argent nécessaire pour les soins de sa femme. Il se précipite dans une pharmacie pour acheter les produits prescrits par le docteur affairiste. Lorsqu’il revient à la clinique, le docteur constate que tous les médicaments achetés sont périmés ; Philippe n’a plus d’argent pour acheter les nouveaux médicaments. L’état de santé de sa femme s’aggrave, tout le monde se précipite, elle vient d’être attaquée par un AVC avec une hémiplégie.

Pendant ce temps à la télévision passe une conférence de presse avec le ministre de l’éducation et le ministre de la santé. Chacun rejette les critiques sur les dysfonctionnement des deux administrations et souligne avec emphase et autosatisfaction, les performances des deux secteurs de l’éducation et de la santé au grand dam des journalistes.

DISTRIBUTION

  1. BAFIOGO Adama directeur de l’école
  2. BARRY Moctar élève, M. N’diaye, monsieur l’enseignant, le docteur affairiste, l’usurier
  3. BAYILI Alice élève, Rim-Ténè la mère,
  4. CARA Maxime élève, le major de l’hôpital
  5. DOAMBA Rosine élève, Hadja, malade à l’hôpital, journaliste
  6. KABA Lamine enseignant, Théophile le frère de Ida, vieux Sakho, malade de hernie, ministre de la santé
  7. OUEDRAOGO Chantal IDA la fille, élève, malade à l’hôpital,
  8. TRAORE Assita élève, docteur de village, madame Kabareba, ministre de l’éducation
  9. ZERBO Noufou Philippe le père, l’enseignant monsieur Grégoire,

Mise en scène : Prosper KOMPAORE

Prise de vue, montage, mixage : Aimé Arzouma KOMPAORE

Moyens techniques : studio ATB
Copyright ATB 2008