Catégories
Actualités WALOU

Ils sont fatals c’est Picards et un rien de WALOU

C’est pas WALOU et parfait pour fédérer les troupes WALOU … Allez zou …

Et Picards encore, ils ont ce petit WALOU
généreux qui nous plaît…

Sinon les Fatals Picards,
c’est aussi ça :

Source : de la Picardie Fatale

C’était un homme dont le travail consistait à faire sourdre de sa terre de quoi nourrir ses frères humains. Un agriculteur blanchi sous le harnais à qui la Camarde adressait régulièrement des signes de la faux pour lui signifier que cette vie qui était la sienne touchait à son terme, et qu’il lui faudrait bientôt emprunter des chemins d’outre-tombe. L’antique cultivateur, qui n’avait pour toute famille qu’un enfant handicapé qu’il se refusait à mettre dans un établissement spécialisé, décida un jour de le tuer d’un coup de fusil avant de se pendre. Cette histoire d’une tristesse définitive avait fini dans quelque page d’un journal local sur lequel j’étais tombé et c’est ainsi, après certaines lectures doublées d’interrogations sur la place des paysans dans notre société, que naquit cette chanson mélancolique.

Quant à cette histoire d’arbre… hum… disons, pour faire simple, que j’aime profondément ces pourvoyeurs d’églises primitives aux nefs païennes, et que leur présence est l’une des conditions d’exercice de mon économie spirituelle – laquelle en vaut bien une autre.

Laurent

P.S : pour l’intégralité de la session c’est là https://www.youtube.com/watch?v=UVhNu2krTjc

Feat. Guillaume & Jeff Goodwater

Force de WALOU à vous …