Catégories
Actualités WALOU

C’est fou comme les gens s’intéressent à WALOU

Au vue des diverses interpellations de ces derniers jours, entre la LEX et internet, nous souhaitions éclairer vos lanternes (si vous en avez, prévenez-nous) sur le syndrome du WALOU.

ça nous met dans la Tour Menthe, on se jette à l’eau. Allez t’inquiètes y’a WALOU

Par définition, le WALOU ne s’intéresse à rien car il s’ouvre à tout. En effet, il est essentiellement attiré par la réflexion, l’art et le partage. De beaucoup considère qu’il fait WALOU mais nous vous le confirmons WALOU fait que dalle. Enfin si, il travaille mais d’envie et de joie. Il se contente de créer et partager tout en s’intéressant à WALOU. WALOU se souvient du temps, où on lui disait : Tu t’intéresses à WALOU, tu seras bon à WALOU et tu feras WALOU de ta vie. Bon c’était des propos d’homme que WALOU a pris au pied et au mètre. Et puis si on prend les propos au pied de la lettre, personne s’intéresse à WALOU alors il fallait bien que quelqu’un s’en occupe. Ce qui interpelle WALOU, ce sont tous nos amis de l’internet qui s’intéressent eux-aussi à WALOU. Quand ils font WALOU comme nous, ils nous interpellent et dans l’interconnexion revient une ultime question : Mais enfin, c’est quoi WALOU ? Et ça sert à quoi ? Ce à quoi WALOU s’empresse de répondre : Si quelqu’un le savait, on ne serait pas tous les jours en train de travailler* avec bonheur et créativité. Et puis, remarquez que l’on nous interroge sur WALOU : Donc WALOU interroge ! Hey c’est pas rien déjà en terme de réflexion. Mais nous allons tenter de faire un résumé de l’état d’avancement des recherches sur WALOU réalisé par nos chercheurs du MediaSociaHub. Donc WALOU est un tout, néant : il y a longtemps surement, qui fédère un collectif d’artistes et autres gentils passionnés créatifs qui ont vocation à créer et partager autour de WALOU. Plonger dans le WALOU c’est s’offrir un instant de suspension pour éviter l’hypertension*.

*s’éclater en WALOU

Bon ben on sait pas si c’est clair ? Si vous comprenez WALOU, rejoignez-nous. Car nous on cherche toujours… et c’est ça qu’est bon à WALOU

Une réponse sur « C’est fou comme les gens s’intéressent à WALOU »